Technologies mobiles ou internet en situation de mobilité

Examen – Mardi 23 février 2021 – 9h30 à 12h30.

Conseil et consignes

  • Attention à ne pas perdre votre temps sur le web
  • Pour le cas pratique : ne vous focalisez pas sur la stratégie e-commerce de l’enseigne que vous allez pouvoir trouver en ligne, ce n’est pas l’objet du cas pratique.
  • Indiquez la source de ce que vous écrivez – Ne faîtes pas de copier-coller d’articles trouvés sur le web, je le verrai tout de suite.
  • Soignez votre article (images ou graphiques pertinents, mots-clefs, mise en forme etc.)
  • Publiez votre article dans la catégorie « Examen » 
  • Avant de partir, envoyez-moi un message sur le Chat de Zoom pour que je vérifie y avoir bien accès et que je l’enregistre alors en PDF

Traitez l’UN des trois sujets suivants :

1/ Sujet d’actualité – OU

Quels enjeux soulèvent les assistants vocaux domestiques ?

2/ Sujet prospectif – OU

Nous sommes en 2028. Vous venez de terminer votre Master en Sciences de l’information et de la communication. Décrivez la place des technologies utilisées en situation de mobilité dans le cadre de votre scolarité, que ce soit au niveau de la vie étudiante au sein de l’Université, en termes d’enseignements et de pédagogie, et sur tout autre registre qui vous viendrait à l’esprit.

3/ Cas pratique

Lors d’un interminable diner de remise du prix de la communication la plus chouette de l’année, vous êtes assis-e en face de Pierrick De Ronne, président de Biocoop, un réseau coopératif de 746 magasins indépendants en France, unis par un projet commun « le développement de l’agriculture biologique ».

Au fur et à mesure de la conversation, le président vous explique que la stratégie digitale de Biocoop dépend du comité de direction qui, il y a encore peu, était assez réfractaire au commerce en ligne.

En 2019, Biocoop s’est lancé dans l’aventure, en testant le développement d’une plateforme e-commerce avec la solution CMS de Magento auprès de 30 magasins, tournée vers le click and collect.

Après avoir essuyé les plâtres du lancement d’un tel service en ligne, le click and collect a connu une très forte activité avec le confinement et est dorénavant disponible auprès de 180 magasins en France via le site bio.coop/magasins.

Concernant la présence en ligne des magasins, Biocop a essayé plusieurs solutions, notamment celle de web-enseignes.com pour « pour répondre aux problématiques spécifiques des franchises et réseaux de magasins sous enseigne et leur proposer des solutions adaptées à leurs besoins ». Aujourd’hui cependant, certains magasins sont autonomes, notamment à travers leur propre site web, comme la Biocoop de Montreuil (https://www.biocoopmontreuil.fr) et leurs réseaux sociaux, administrés individuellement.

Alors qu’il existe un cahier des charges strict que chaque magasin doit respecter à propos de l’approvisionnement de proximité des produits bio pour contribuer à l’économie locale, limiter les transports et l’impact sur l’environnement, il n’y a pas encore vraiment de stratégie digitale unifiée, notamment tournée vers les usages en mobilité.

Vers le dessert, le président vous confie qu’il sent bien que quelque chose leur échappe encore et, connaissant votre expertise sur le sujet, vous sollicite sur les grandes lignes d’une stratégie digitale axée sur les usages en mobilité que vous pourriez imaginer pour les magasins Biocoop, déclinable à l’échelle locale puisque chaque magasin est indépendant. Quels conseils, idées et pistes de réflexion pourriez-vous lui donner ?

 

 

Print Friendly, PDF & Email